VACANCES : Toute commande passée entre le 21 mai et le 6 juin sera expédiée à partir du 7 juin. PROLONGATION DESTOCKAGE : Ni retours, ni échanges acceptés en ces circonstances exceptionnelles, -10% avec le code LAST10 🎁

Plongée dans l'atelier-showroom des Femmes à Barbes

Rencontre avec Sabine, créatrice des bijoux Les Femmes à Barbes

C'est au cœur de Montreuil que l'atelier des Femmes à Barbes est installé. Nous avons eu la chance de nous y rendre pour échanger avec Sabine - la créatrice - qui crée des bijoux élégants au gré de ses inspirations. Des pièces intemporelles, inspirées aussi bien de la nature que de son quotidien. Portrait d'une artiste passionnée.

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de votre marque « Les Femmes à Barbes » ?

J’ai créé la marque « Les Femmes à Barbes » avec une très bonne amie à moi, alors que nous étions encore étudiantes. A l’époque, on fabriquait des accessoires textiles créatifs (cols boutonnés, mitaines, manchettes etc…). C’était un beau projet et une chouette aventure, mais nous l’avons petit à petit laissé de côté, dès que nous avons commencé notre vie active. C’est en 2009 que la marque a pris la forme que vous connaissez aujourd’hui ! Cette année-là, j’ai décidé de quitter mon emploi de Professeur d’Arts Appliqués, de reprendre la marque et de lui donner un nouveau souffle en me tournant vers la création de bijoux.

Qu’est-ce qui vous a amené à la bijouterie ?

Ayant une formation en Arts Décoratifs et en Arts du Feu, je me suis naturellement tournée vers les bijoux. J’ai été formée aux techniques d’émaillage et à la transformation de la matière par la chaleur. Je souhaitais donc mettre en application ce que j’avais appris, tout en jouissant d’une véritable liberté dans le processus créatif.

Pourquoi avoir choisi le nom « Les Femmes à Barbes » ?

J’ai conservé le nom « Les Femmes à Barbes » comme un clin d’œil à mon ancienne acolyte. A l’époque, nous habitions toutes les deux à Paris, près du métro Barbès. Un ami nous avait suggéré ce jeu de mots pour plaisanter et nous l’avions adopté !

 

« C’est important pour moi d’être proche des artisans avec lesquels je collabore et de travailler en circuit-court. (…) C’est un vrai travail d’équipe. »

Sabine, créatrice des bijoux Les Femmes à Barbes

La fabrication de vos bijoux a lieu majoritairement en France, comme toutes les marques mises en avant sur notre eshop. Pourriez-vous revenir sur les différentes étapes ?

Je dessine les différents modèles dans mon atelier. Puis les pièces sont découpées en Île-de-France, ou en Italie pour une petite partie d’entre elles. Elles sont ensuite poncées ou polies par mes petites mains, soudées à Mériel (95), dorées à Paris (75) et montées à Ivry ou à Vitry (94). C’est important pour moi d’être proche des artisans avec lesquels je collabore et de travailler en circuit-court. Je vais les voir très régulièrement. C’est un vrai travail d’équipe. J’échange très souvent avec eux sur des problématiques techniques que je rencontre et on essaie de trouver des solutions ensemble. Mon soudeur par exemple est un vrai magicien et un féru de technique, avec lui, tout est possible !

 

Vous travaillez actuellement sur vos prochaines collections. Pouvez-vous nous dévoiler quelques pistes envisagées en exclusivité ?

Je suis en train de développer ma première gamme de bijoux pour homme ! Elle devrait sortir à l’automne 2021 ! Pour l’instant je vais débuter avec une collection restreinte : il y aura deux modèles de bracelets et deux modèles de bagues. J’espère que ces nouveautés plairont !

Avez-vous un conseil pour les futurs créateurs et créatrices ?

Le métier de créateur de bijoux peut être très solitaire. Les créateurs sont isolés les uns des autres. Mais je recommanderais de prendre le contre-pied de ce constat : il est indispensable d’échanger, de partager, de se solliciter. Tout le monde ne répondra pas favorablement à vos sollicitations mais j’ai fait de mon côté de belles rencontres. L’entraide me semble indispensable ! :)

Et pour finir, un lieu ou une bonne adresse à recommander à nos lecteurs ? :)

Après les Arts Décoratifs, je suis rentrée aux Beaux-Arts. Ce n’est pas très loin de la Samaritaine. Ce grand magasin, c’est un peu toute ma jeunesse ! Je n’avais pas les moyens d’acheter, mais j’adorais y flâner après les cours. J’ai beaucoup rêvé dans les allées (rires). Ce lieu emblématique a réouvert à Paris il y a quelques mois, je recommande à tous d’aller y jeter un œil ! C’est un véritable monument d’architecture, où Art nouveau et Art Déco se côtoient dans un ensemble majestueux.

NOTRE SÉLECTION LES FEMMES A BARBES EST À RETROUVER SUR NOTRE ESHOP

 
 
Crédits photos : @Yoann Levèque / ©lesfemmesabarbes / ©theannexparis